Les chemins de fer impériaux d’Alsace-Lorraine – Jean-Georges Trouillet

64,00

Un ouvrage exceptionnel, une histoire passionnante

Cet ouvrage nous plonge dans une époque où le chemin de fer règne sans partage sur les transports terrestres. De l’ouvrier aux têtes couronnées, du charbon aux lingots d’or, le train achemine tout. Il nous emmène au cœur d’une époque mouvementée marquée par les tensions nationalistes, les mutations sociales et une incessante course au progrès technique.

Catégorie :

Description

Histoire des chemins de fer d’Alsace-Lorraine pendant la période 1871-1918.

Livre grand format 24*32cm, couverture cartonnée avec jaquette, papier luxe satiné 150g, environ 400 illustrations en quadrichromie dont 326 photos, 10 cartes inédites et de nombreux tableaux.

Sommaire

LE TRAFIC

LE TRAFIC DES VOYAGEURS – Le trafic et son évolution – L’intégration (1870-1890) – L’âge d’or (1890 – 1914) – La concurrence – Une course effrénée sur les rives du Rhin – La concurrence sur le trafic Angleterre-Suisse-Italie – Voyage et voyageurs – Les voyageurs – Le voyage – Trains de luxe et trains spéciaux – Les trains de luxe – Les trains spéciaux – Les visites impériales – Rois, Grands-ducs et autres têtes couronnées- Le trafic postal – Le transport et le traitement du courrier – Organisation administrative – L’évolution du trafic

LE TRAFIC DES MARCHANDISES – L’organisation du trafic des marchandises – Les régimes de transport – Les gares de marchandises – Les trains de marchandises – Spécificités du trafic de détail (Stückgut) – Spécificités du trafic à grande vitesse (Eilgut) – La tarification – Le tarif au volume (Wagenraumtarif) – L’unification – Les tarifs exceptionnels – Description des principaux flux – Le textile – La chimie – Industries de la pierre – L’agriculture et les industries dérivées – Le pétrole – Le charbon – La minette et l’industrie sidérurgique – Les constructions mécaniques et la métallurgie – Concurrences et alliances : la place du réseau EL – Généralités sur la concurrence – Le rival badois – Les agences – Le transport fluvial : allié ou concurrent ? – La réorganisation de 1905 – La place du réseau EL en 1913

INCIDENTS ET ACCIDENTS – Perturbations de l’exploitation – Accidents – Généralités (statistiques accidents) – Lutterbach (13 mars 1876) – Bischwiller (4 janvier 1900) – Ludwigshafen (9 mai 1901) – Bâle-Saint-Jean (25 juillet 1901) – Herrlisheim (13 mai 1909) – Matzenheim (10 août 1910) – Woippy (2 janvier 1914)

ORGANISATION DU RESEAU ET ASPECTS HUMAINS

LA GENESE DU RESEAU – L’Alsace-Lorraine – L’œuvre de Nicolas Koechlin – La ligne Paris – Strasbourg – La constitution de la Compagnie des chemins de fer de l’Est – L’avènement des chemins de fer vicinaux – La guerre franco-prussienne – Le Traité de Francfort – Le Luxembourg – Les débuts des chemins de fer au Luxembourg – La bataille diplomatique pour l’exploitation du réseau luxembourgeois.

L’ADMINISTRATION DU RESEAU – L’organisation administrative – Pendant la guerre de 1870-71 – La fondation de l’EL – Bismarck et la nationalisation des chemins de fer allemands – La création du RA et ses rapports avec l’EL – De 1872 à 1909 – La réorganisation du 1er octobre 1909 – Les dirigeants – Présidents de l’EL – Les membres de la première direction collégiale de l’EL – Dirigeants du RA – Un Etat dans l’Etat – L’imbroglio juridique – Une lutte d’influence avec le Land

LES ASPECTS HUMAINS – La condition sociale des cheminots EL – Le statut et l’embauche – La durée du temps de travail – Le logement – Amélioration des conditions de travail et aides sociales – Le travail des femmes – Particularités luxembourgeoises – Les relations entre Alsaciens-Lorrains, Luxembourgeois et « Alt-Deutschen » – L’embauche du personnel issu de la Compagnie de l’Est    – Un personnel cosmopolite – La vie associative et syndicale – Perspective – Les « Eisenbahnvereine » – Les coopératives (Konsumvereine) – Un exemple d’association : la VDL – Les uniformes : miroir de la condition sociale.

LA GUERRE ET LA FIN DU RESEAU

LES ASPECTS MILITAIRES EN TEMPS DE PAIX – Organisation administrative et planification – Le rôle de l’armée dans la construction du réseau – La construction des lignes – Le quadruplement de Hargarten – Téterchen – Le quadruplement de la ligne Strasbourg – Bâle – Les aménagements spécifiques – Fortifications et équipements – Espionnage et renseignement – Le cas Max Dietz   – Le contre-espionnage – Les menaces de guerre

L’« INELUCTABLE » – Les prémices – La mobilisation et la déclaration de guerre – L’état de danger de guerre imminent – La mobilisation – Les opérations militaires – La guerre des frontières (août-décembre 1914) – La guerre de position (1915-1918) – Exploitation du réseau et trafic durant le conflit – Les premiers jours du conflit De la fin août 1914 à avril 1915 – De mai 1915 à décembre 1917 – De décembre 1917 à septembre 1918 – Construction et destructions – Sous la menace de canons ennemis – L’activité de construction – Le personnel pendant la guerre

L’ARMISTICE ET LA FIN DU RESEAU – La mise sous tutelle militaire et la démobilisation – L’Armistice – Les déportations – Le traité de Versailles  et la création de l’AL.

Informations complémentaires

Poids 3.3 kg