Turenne, héros ou criminel de guerre ?

13,00

Fondée sur de longues recherches d’archives, l’étude passionnate de Moritz Gerber nous révèle l’autre face de Turenne ainsi que la sombre origine de l’obélisque de Turckheim.

Catégorie :

Description

Turenne (1611-1675), maréchal de France du roi Louis XIV, est considéré comme l’un des grands stratèges de son temps. On lui doit la conquête de l’Alsace par la France et aussi d’avoir « ravagé » le Palatinat voisin (1\3 de la population massacré)
Mais il est surtout, et de longue date, la pomme de discorde entre les nationalistes français « bouffeurs de Boches » et les Alsaciens.

Les dernières années de Turenne ont souvent été décrites par des historiens français qui ne parlent que de glorieuses campagnes. Les témoignages des contemporains du maréchal sont tout à fait différents. Ceux-ci parlent de massacres des populations, de quantités de villages incendiés, de viols, de fuites de Turenne devant l’ennemi, et de chevaux morts de faim jonchant les routes de son armée d’invasion.

Figure emblématique de la grandeur de la France, il n’est ni plus ni moins qu’un criminel de guerre pour les autres. Or, voilà qu’en 1932, dans la foulée de la reconquête de l’Alsace, un groupe de militants politiques, de chefs d’entreprise et d’un vieux général, tous nationalistes français d’extrême droite, parvient à faire ériger un obélisque à la gloire de Turenne. Et pas n’importe où! Dans la ville même où ses soudards ont massacré les habitants avec une férocité inouïe, à Turckeim!

Moritz Gerber a suivi des études artistiques qui l’ont mené tout naturellement à l’Histoire et plus précisément à celle de son pays, l’Alsace. Après un premier ouvrage sur les proverbes alsaciens, il se consacre depuis plusieurs années à l’histoire de la plaine du Rhin.

Il anime le site http://alsacien.org/ bien connu des amis de l’histoire de l’Alsace. Il est aussi le webmaster du site associatif dédié à Joseph Rossé, ce grand alsacien de l’entre-deux guerres encore trop méconnu.

Broché
15,5x22cm
176 pages
Illustrations en noir et blanc

Dessin de couverture : Marc Mosnier
Mise en page : Jean(Eric Balnoas
Maquette du livre : Genkis

Informations complémentaires

Poids 0.35 kg